Accueil / Actualités / Partenariat Université de Béjaia – FCE : Adapter l’enseignement aux besoins des entreprises

Partenariat Université de Béjaia – FCE : Adapter l’enseignement aux besoins des entreprises

fceEn partenariat avec l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa et sous le parrainage du wali, la délégation du FCE (Forum des chefs d’entreprises) pour Béjaïa a organisé, dans la journée d’avant-hier jeudi à l’auditorium du campus d’Aboudaou, la première édition des «rendez-vous économiques». Il s’agit, en fait, d’une rencontre entre les chefs d’entreprises adhérents ou non au FCE et les responsables de l’université. Cette rencontre à laquelle sont invités les autorités locales et les élus, a pour objectif de trouver les voies et moyens de rendre les étudiants de l’université «prêts à l’emploi» dans les entreprises, dès l’obtention de leurs diplômes. Cette première édition qui est consacrée à l’adéquation des formations avec les besoins spécifiques des entreprises a retenu pour thème «Les ressources humaines, vecteur de développement économique et de compétitivité des organisations». Cette initiative est prise, souligne Djamal Azzoug, délégué du FCE pour Béjaïa, pour concrétiser les objectifs assignés au FCE de la wilaya qui sont entre autres la mise en place d’une stratégie de déploiement du FCE à travers le territoire national pour être au plus près des entreprises et de leurs préoccupations et éventuellement de leurs doléances. Et aussi, ajoute-t-il, pour contribuer avec les chefs d’entreprises, la famille universitaire, les institutions de l’Etat et les élus à construire une vision de développement sur le plan local. La rencontre sert, en fait, de pont entre le FCE qui représente le monde des entreprises, du travail et de la production de richesses et l’université qui représente celui de la formation, des idées, de la recherche et de la matière grise. D’ailleurs, une convention de partenariat a été signée dans la matinée entre Djamal Azzoug, délégué du FCE pour Béjaïa et le Pr. Boualem Saidani, recteur de l’université. Selon les termes de la convention, il s’agit entre autres et en substance pour l’université de faire bénéficier le FCE des résultats des recherches des laboratoires, de mettre les espaces de l’université à la disposition du FCE pour ses différentes rencontres et de lui donner la possibilité de choisir pour ses recrutements les meilleurs éléments de ses formations. Le FCE, quant à lui, il aura à accompagner l’université dans ses différents plans d’action de formation et à prendre en charge des étudiants pour des stages de formation et de professionnalisation. La rencontre a consisté aussi en la présentation, par le recteur, de l’université et de sa création à ce jour, des offres de formation de l’université et surtout du système LMD qui a été mis en place, depuis 2003. Pour cette formation qui est aujourd’hui généralisée à toutes les filières, sauf la médecine, la question est de l’analyser sous l’angle de son adaptabilité par rapport aux besoins des entreprises.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source