Accueil / Tourisme / Promotion du tourisme à Béjaïa : Fin de la campagne !

Promotion du tourisme à Béjaïa : Fin de la campagne !

C’est hier que s’est achevée, à Jijel, la campagne de promotion du tourisme dans la wilaya de Béjaïa.

Le mouvement associatif, le parc national de Gouraya, la conservation des forêts, différentes directions de wilaya, les communes et la ligue de ski et sports de montagne de la wilaya de Béjaïa ont participé à cet événement qui a débuté le 16 septembre dernier. Cette campagne a eu quatre phases notables : Village Ighil Ouis, commune de Tizi N’Berber, village Ihbachen, commune de Kendira, Parc National du Gouraya et la clôture au niveau du parc national de Taza, à Jijel, à laquelle a participé, hier, le représentant de la wilaya de Béjaïa, l’association Assirem Gouraya en l’occurrence. Le programme d’activités, étalé sur deux semaines, était très riche. À Ighil Ouis, c’est l’initiation à l’escalade qui avait prévalu. C’est au niveau de la cascade Tamda Wegres de Bouamara que cette initiation à l’escalade a eu lieu avec l’organisation d’un bivouac sur les hauteurs. Cette manifestation fut accompagnée d’un repas d’excellente qualité à base de produits bio tirés de nos montagnes et dont la préparation a été confiée aux jeunes de l’Association qui ont bénéficié d’une formation d’éducation touristique, et cela dans une ambiance conviviale et un cadre traditionnel. Le lendemain, il y a l’organisation d’une exposition consacrée aux produits du terroir avec une dégustation suivie d’un concours du plus beau coq du village. Le tout a été couronné d’une randonnée pédestre à la découverte des paysages et sites naturels : nature, fontaines, architecture traditionnelle, rivières, cascades… Cette randonnée a été appréciée par les participants et surtout avec l’accueil et l’hospitalité légendaires des habitants des villages environnants. À Ihbachen, l’activité a tourné autour de la fête du noyer, ce fruit très répandu dans cette région. L’exposition des produits du terroir et des conférences, dont le thème était axé sur la commune de Kendira en tant que zone à développer étaient au rendez-vous. Par ailleurs, les organisateurs ont sélectionné les trois meilleurs pour chaque concours : Course de montagne pour enfants, dessin pour enfants, art culinaire pour femmes rurales, soit neuf (09) personnes à récompenser par des cadeaux offerts par le sponsor Ifri Transit. Au Cap Carbon, ce merveilleux site du parc national de Gouraya, le programme était riche et varié avec des expositions des produits du terroir, une initiation à l’escalade pour tous, une randonnée pédestre pour tous qui va du Cap Carbon vers les Aiguades en passant par le sentier donnant sur la mer, une chorale professionnelle venue de Kherrata et qui a égayé les présents par des chants folkloriques d’une beauté inouïe. Enfin, à l’invitation du parc national de Taza, dans la wilaya de Jijel, une délégation de 50 participants de l’association Assirem Gouraya s’est rendue sur les lieux dans le but d’échanger les expériences dans le domaine de l’écotourisme. La promotion du tourisme en Algérie et dans la wilaya de Béjaïa est une priorité de l’heure, car il faut préparer l’après-pétrole. Le tourisme peut être générateur de ressources importantes pour le pays et il y a deux manières de faire ce tourisme : l’investissement de l’État dans le mouvement associatif dont la participation peut être bénéfique et dans la société civile pour le développement d’un tourisme solidaire de masse ouvert pour tous et l’investissement du privé pour un tourisme de marque.

A. Gana / DDK