27 novembre 2016

BejaiaNews

Toute l'actualité de Béjaia et de ses environs

Rassemblement des travailleurs devant le siège de l’APN

3 min read

Des centaines arrestations ont été enregistrées:

Malgré le dispositif policier impressionnant déployé dés la première heure de ce Dimanche sur les alentours de la Rue ZIGHOUT Youcef, pour empêcher la tenue du rassemblement devant le siège de l’APN, coïncidant avec le débat sur l’avant projet de la loi de retraite et le code de travail, l’intersyndicale ,qui a appelée à ce rassemblement, a improvisé un sit-in à la grande poste ayant drainé des foules impressionnantes. Des centaines de manifestants ont été interpellés et conduits dans des commissariats relevant de la wilaya d’Alger, pour subir des interrogatoires ,relâchés tardivement dans la soirée.

Les députés FFS, présents au rassemblement, ont rendu public un communique, par la voie de son chef de groupe parlementaire, condamnant cette répression dont ont fait objet les syndicalistes et travailleurs et invitent leurs collègues députés à les rejoindre en boycottant la session plénière consacrée pour la journée de ce dimanche, au débat de projet de loi relative au système de retraite, jugeant que les conditions permettant de débattre un projet aussi important ne sont pas réunies. Pour le FFS, selon le communiqué de son secrétariat national, la répression adoptée par le pouvoir, comme moyen de gestion des conflits sociaux, ne fera qu’accentuer la grogne sociale déjà généralisée, et confirme l’absence manifeste de dialogue social véritable et de l’unilatéralisme de fait des politiques du pouvoir.

Pour sa part, la LADDH, aile de BENISSAD, affiche une inquiétude aux tentations autoritaires et sécuritaires comme solutions aux problèmes politiques, économiques et sociaux. Dans son communiqué rendu public ; la LADDH qualifie cette vague d’arrestation d’une menace à la liberté de manifester pacifiquement et d’opinion, droits consacrés par la constitution et les conventions internationales relatives aux droits politiques, civils, économiques et sociaux pourtant ratifiées par l’Algérie ,et exige la libération inconditionnelle de tous les syndicalistes et travailleurs arrêtés ce matin.

Cette répression féroce, selon un syndicaliste, renforce d’avantage la détermination des travailleurs pour faire aboutir leurs revendications. D’autres rendez vous ont donnés pour faire barrage à l’avant projet du code du travail et de la retraite et à la loi de finances 2017.

Raouf M

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.