Accueil / Actualités / Rebrab risque de faire une deuxième victime dans l’audiovisuel

Rebrab risque de faire une deuxième victime dans l’audiovisuel

pageLa réunion regroupant les membres de la famille Rebrab avait sortie avec plusieurs décisions allant dans le sens de mettre fin aux contrats publicitaires qui lient le groupe Cevital avec certaines chaînes de télévision et journaux algériens.

La chaîne satellitaire El Djazairia TV dirigée par Hamraoui Habib Chawki risque de payer les frais suite à son entêtement de diffuser L’interview réalisée avec l’avocat du ministère de communication.

El Djazairia TV a été supplié par Cevital de ne pas la diffuser, chose refusée par HHC en compromettant même son marché publicitaire avec le groupe Cevital.

Cette démarche prônée par le groupe Cevital est dictée par la compagne menée ces derniers temps contre son patron depuis le rachat d’El Khabar et l’opposition affichée par le ministre de la communication Hamid Grine en introduisant une plainte en référée pour non-conformité de l’opération.