Accueil / Actualités / Rentrée scolaire à Béjaïa : Le constat amer du Cnapeste

Rentrée scolaire à Béjaïa : Le constat amer du Cnapeste

Réuni dernièrement pour examiner et évaluer la rentrée scolaire 2016/2017, le Cnapeste, bureau de Béjaïa, a déploré, dans un communiqué, «l’amateurisme et le bricolage» de la direction de l’éducation qui, selon ce syndicat, n’a pas été à la hauteur des attentes du corps enseignant de la wilaya.

Les syndicalistes du Cnapeste ont dénoncé «l’anarchie» ayant prévalu durant cette rentrée scolaire. «C’est le résultat de l’absence de préparation de cette rentrée scolaire par les responsables concernés, qui assumeront la responsabilité du mécontentement et des perturbations qui en découleront», lit-on dans le communiqué rendu public par ce syndicat. Ce dernier cite, à titre d’exemple, la confection des cartes scolaires et administratives, effectuée «d’une manière hasardeuse, opaque et malintentionnée». En outre, le Cnapeste de Béjaïa a soulevé le problème lié au manque flagrant de l’encadrement administratif et pédagogique dans la wilaya, lequel, affirme-t-on, «pénalisera le fonctionnement normal» des établissements scolaires existant dans la région. Par ailleurs, la direction de l’éducation est tenue pour responsable par le Cnapeste «du retard injustifié dans le déroulement du mouvement des enseignants, l’opacité qui caractérise les suppressions des postes, les affectations anarchiques, la procédure inadaptée dans les affectations et les réaffectations des inscrits sur les listes d’attente et la mauvaise gestion des postes libérés par les départs en retraite», relève le même document. Le Cnapeste a dénoncé également le retard enregistré dans la régularisation financière des échelons 2014/2015 et les revalorisations salariales.
Dans un autre registre, ce syndicat a réaffirmé qu’il ne cédera pas un iota sur les acquis sociaux des travailleurs, liés, entre autres, au maintien de la retraite anticipée et le de départ à la retraite après 25 années de service effectif.

R. M / Le temps