Accueil / Actualités / Samira Messouci dans sa réponse à la lettre d’un hirakiste

Samira Messouci dans sa réponse à la lettre d’un hirakiste

Message de Samira Messouci en prison, en réponse à une lettre qui lui a été envoyée par un hirakiste de Béjaia, Hacene Yahyaoui

A rappeler que la détenue a été arrêtée à Alger, le 28 juin pour avoir brandi l’emblème amazigh lors l’une des marches hebdomadaires

Elle est aussi cette détenue qui a refusé de ne pas porter le foulard pour qu’elle soit examinée par le médecin de  la prison d’Elharach

Cette militante a , dès le début du mouvement populaire, épousé les principes de la révolution du Sourire. Elle a ainsi participé à toutes les actions réclamant une Algérie meilleure.

« El Harrach le 09.09.2019
Azul,
Pour commencer, je tiens à vous remercier du fond de mon cœur de votre lettre o combien encourageante et réconfortante Il est vrai que nous nous retrouvons en prison,et que se retrouver privée de sa liberté est la chose la plus horrible que peut vivre un être t,mais sachez ,que même si c’est difficile de se retrouver dans cet endroit, notre moral reste au plus haut.
Ils nous ont jeté t’en prison arbitrairement ,mais ils ne réussiront jamais à atteindre notre moral. Nous sommes rentrés pour nos convictions et nos principes, nous ne regrettons pas ce que nous avons fait mais bien au contraire nous en sommes tellement fiers.
Je ne sais pas pour les garçons mais en ce qui me concerne je suis tout ce que vous faites comme actions de solidarité grâce à la presse tu et aux avocats qui nous tiennent tous ce qui se fait pour exiger notre libération.
Des militants, bien avant nous,ont survécu à pire que catalogue, nous ne pouvons que suivre leur chemin et résister. Toutes mes amitiés et ma reconnaissance
Samira Messouci »

Wahiba Arbouche Messaci /BéjaiaNews