Accueil / Actualités / Secteur de l’éducation : 152 fonctionnaires à recruter à Béjaia
Secteur de l’éducation : fonctionnaires à recruter à Béjaia

Secteur de l’éducation : 152 fonctionnaires à recruter à Béjaia

La direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa lance un concours externe pour le recrutement de 152 fonctionnaires, à savoir 15 intendants, 09 sous-intendants, 83 superviseurs, 13 conseillers d’orientation scolaire et 32 attachés principaux de laboratoire. «Dans le souci de se rapprocher au mieux des candidats, nous avons procédé à l’ouverture de pas moins de 20 centres de dépôts des dossiers, à raison d’un centre dans chaque chef-lieu de daïra et deux centres au niveau du chef-lieu de wilaya», nous dira M. Bezza Benmansour, secrétaire général de la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa. Il ajoute : «Après cette opération, les dossiers seront étudiés et validés par une commission technique qui siège au niveau de la direction de l’éducation».

Après la clôture il y a quelques jours de cette opération de grande envergure, qui a vu des milliers de diplômés du supérieur défiler dans ces centres, le concours aura lieu le 17 septembre prochain et verra les candidats au poste d’intendant subir des épreuves dans quatre matières, à savoir culture générale, droit administratif ou comptabilité générale et finances publiques, langue française et sciences des technologies de communication. Même chose pour les sous-intendants. Pour les candidats aux postes de conseillers d’orientation scolaire, les épreuves porteront sur la culture générale, les sciences de l’éducation ou psychologie ou bien encore les sciences sociales, la langue française, les sciences des technologies de communication. Pour les candidats aux postes de superviseurs, ils auront à composer dans deux épreuves, à savoir la culture générale et les sciences de l’éducation ou psychologie ou les sciences sociales. Pour le dernier grade, à savoir celui des attachés principaux de laboratoire, les candidats auront à faire valoir leurs connaissances dans deux épreuves différentes. Une épreuve théorique de trois heures relative à la spécialité et enfin une épreuve de deux heures toujours relative à la spécialité. Les candidats retenus après ces épreuves auront à affronter un jury pour l’ultime épreuve orale, d’une durée de 20 minutes maximum.

Finalement, il faut dire que l’arrivée de ces nouveaux recrues soulagera grandement ce secteur névralgique, étant donné que beaucoup d’établissements, notamment ceux des paliers moyen et secondaire, souffrent le martyr à cause d’un manque chronique en personnel administratif, surtout aux postes clés, ceux des gestionnaires et même des directeurs en premier lieu. Un problème né des départs massifs à la retraite et d’une offre nettement inférieure à la demande du secteur, en termes de recrutement.

A T / DDK