Accueil / Actualités / Takerietz: Le plus jeune martyr du printemps noir ressuscité par les siens

Takerietz: Le plus jeune martyr du printemps noir ressuscité par les siens

L’association le » Jeune » de Takrietz  rend hommage,ce soir, du 25 mai, à Hafidh Messalti  le plus jeune martyr du printemps noir 2001.

C’était ce petit garçon, lâchement assassiné , qui avait reçu une balle dans la   tête, précisément sur  la porte de son domicile parental sis à Takriet par la gendarmerie nationale qui avait, à cette époque là, reçu l’ordre de tirer sur chaque kabyle sortant revendiquer son droit, de la reconnaissance de son identité et celui de  l’amélioration de ses conditions de vie , c’était cet innocent collégien qui avait marqué les âmes, et que la mort a fauché très tôt, sans raison aucune, juste car il était porteur de sang amazigh et incarnant l’espoir. 

Une gerbe de fleurs a  été déposée sur sa petite tombe dans le carré des martyrs de Takriet d’où guette les passants, la stèle  érigée du petit garçon qu’il était, Hafidh nombreuses sont les personnes qui se  sont recueillies sur sa tombe  entre les siens, ainsi que le P APC de Souk oufella en l’occurrence Mr Boukari qui a pris la parole, suivi de quelques autres  interventions, du président de l’association organisatrice , Mr AINAS Ainsi que du père de défunt Mr Messalti Moussa très affecté en se rappelant de cette tragédie  qui l’avait privé de sa chair, il y a jour pour jour 17ans.

Un tournoi de football est également programmé en cette occasion, ce dernier débutera à partir de demain, samedi 26 mai et  prendra fin le 14 juin, la date de l’historique marche  d’Alger afin d’enchaîner avec l’hommage qui sera rendu à un autre martyr du même printemps, mort tragiquement sur la route pour ladite marche nommé Hakim Belaribi.

Wahiba Arbouche Messaci /BéjaiaNews