Accueil / Actualités / Tinebdar : Une commune propre, calme et paisible

Tinebdar : Une commune propre, calme et paisible

On dit que la propreté provient de la foi, la saleté, par contre, découle de diable…Si on veut vivre dans un environnement sain et sauf, propre, calme et paisible, Tinebdar, classée la commune la propre dans la wilaya de Bejaia au concours organisé par la wilaya de Béjaia en 2017. nous offre l’endroit propice! 

Il reste une terre pour respirer l’air pur, l’air naturel loin de la pollution des usines, des ordures et des détritus, des villes, déversés par ci par là, Des chemins, des sentiers jonchées de fleurs de tout type et couleur, de jolies plantes ornent les façades de belles maisons, sur chaque poteau, une poubelle accrochée , propre , faisant l’image des pots destinés pour embellissement des lieux, propres tel un laboratoire d’analyse de renom, puisque personne n’a cette culture des « citadins » jeter des ordures sur leur passage, débarrasser leur propriété privée de toute saleté pour enfin polluer leur environnement! Prendre soin de ce qui a attrait individuel et négliger ce qui relève de la collectivité. Un tel acte d’égoïsme n’étonne personne dans le pays de l’indifférence … un tel acte ne justifie que cette ignorance qui frappe le citoyen d’aujourd’hui !Autrefois, le civisme s’apprend dans les villes, par le citadin lorsque le pauvre campagnard était cité dans le manque d’émancipation et la non civilisation, dans la sauvagerie tout court.

Aujourd’hui, en revanche, celui qui veut inculquer les bonnes manières à son enfant, n’a qu’à l’implanter au sein d’un petit village , en pleine montagne, dans un coin retiré loin des gens dits  » civilisés » celui qui veille sur l’éducation, la beauté du cœur, la bonté, le bon comportement de sa progéniture , n’a qu’à se retirer de la grande société superflue ! Celui qui rêve d’un monde meilleur, loin de tricherie, de combines et de tout comportement déloyal, astucieux n’a qu’à s’inspirer des occupants des collines oubliées !La beauté et la pureté de la nature que les poètes chantent dans leur poésie ne se retrouve que chez ces modestes personnes qui ne font pas étalage de leur richesse , ces gens qui , malgré l’éloignement, le manque de moyens élémentaires, savent faire de leur terre la plus riche en beauté, la plus riche en propreté car l’apparence, chez eux , n’est jamais trompeuse … Malgré leur marginalisation, ils savent se donner la valeur qui manque à l’intérêt provenu des autorités…

Wahiba Arbouche  Messaci/BéjaiaNews