Accueil / Actualités / Tu es et tu seras à jamais avec nous . » Nabila Djahnine

Tu es et tu seras à jamais avec nous . » Nabila Djahnine

« Les femmes ont toujours protesté, que ce soit pendant la guerre où maintenant, elles ont toujours été là. Selon la conjoncture on les a mises en avant ou on les a reléguées en arrière.
Par rapport à la lutte anti intégriste, c’était en 89, un certain juillet 89, sous le soleil, on a fait un rassemblement au niveau de l’APN et on a protesté contres les agressions faites aux femmes. A ce moment là personne n’osait en parler, je parle même des démocrates, je ne parle pas uniquement des gens du pouvoir, parce que le laxisme du pouvoir était clair et toute notre bataille en 89 et 92, c’est-à-dire avant les élections, on s’adressait au pouvoir, on disait : Halte au laxisme du pouvoir, car il n’y avait aucune prise de décision, ni jugement, rien du tout. Il y avait un silence total autour des agressions faites aux femmes…. »

Entretien réalisé en 1993 par Ahmed Lallem
.Aujourd’hui 15 février , une icône algérienne fut assassiné par des terroristes pour ses idées. Á fleur de l’âge, Nabila Djahnine fut une militante très engagée.
Nabilla architecte et militante féministe de Bejaia « Lhuma Ubazin » était le genre de femme qu’on ne pouvait pas ne pas respecter ,elle militait pour les droits des femmes ; une militante politique qui aspirait à un idéal qui nous est commun: une société sans classes, ni de discrimination, où l’égalité et la justice régneront.
Nabilla Militante du Groupe communiste révolutionnaire (GCR), elle a été élue à la direction du PST en mai 1991 .Investie corps et âme dans le combat féministe, elle menait une lutte sans concession contre le patriarcat et l’oppression des femmes. Ceci au moment où les sanguinaires islamistes promettaient le cercueil à toute voix discordante. Le 15 février 1995, alors qu’elle n’avait que 30 ans, elle fut assassinée froidement par les obscurantistes islamistes à Tizi Ouzou.
Aujourd’hui, 25 ans plus tard, personne ne sait qui l’a tuée, Mais nous savons pourquoi , Nabila était une figure de femme combative et indomptable qui a refusé de se soumettre au diktat des intégristes mais n’a d’autre part jamais renoncé à dénoncer la violence et la corruption du régime.
Soraya, la sœur aînée de Nabila, a déclaré : «Nabila et beaucoup d’autres militantes et militants démocrates ont donné de leur vie, sacrifié leur jeunesse pour que l’Algérie ne sombre pas dans l’obscurantisme. Comment peut-on oublier, j’y pense chaque jour même, étant donné que son lâche assassinat nous a scié les jambes sur tous les plans ? Aujourd’hui, il ne faut pas juste pleurer Nabila, la meilleure manière de lui rendre hommage, c’est de continuer son combat.» ( prise d’el Watan )
Oui ,une seule manière de lui rendre hommage , continuer son combat pour l’emanticipaction de femme et combattre le patriarcat.
Nous sommes les petites filles de Nabilla , nous jurons de continuer son combat juste pour les femmes, nous jurons de veiller à ce que justice soit faite .
Nabile restera l’une des symboles les plus importantes du mouvement féministe en Algérie
Nabilla compte sur nous, j’aurai tant aimé te rencontrer où que tu sois parmis nous actuellement mais la lâcheté ta enlevé à nous mais un jour justice sera faite !

نوضو يا نساء حنا بنات نابيلا ، و يا الفحلة نبيلة

مازلنا ثوار و الحركة النسوية مستمرة !

Sally lainceur