Accueil / Chemini / Une commission de wilaya est attendue au Lycée Ouddak Arab à Chemini : Vers le dénouement de la crise

Une commission de wilaya est attendue au Lycée Ouddak Arab à Chemini : Vers le dénouement de la crise

Une commission de wilaya est attendue ce dimanche à Chemini pour s’enquérir de la situation que vit le lycée Ouddak Arab , paralysé depuis une semaine, par une grève observée par les enseignants, réclamant le départ du directeur en place, considéré par les grévistes, comme responsable de la situation déplorable que vit l’établissement depuis son arrivée, l’année dernière.

Selon Nourdine Kessi, syndicaliste affilié au CNAPEST « Le directeur en place agit en toute impunité, outrepasse ses prérogatives et prend des décisions sans l’association de partenaires sociaux notamment avec la démolition du mur de clôture de l’établissement alors que seul le conseil d’orientation et de gestion CGO est habilité à le faire » et d’ajouter, «Le lycée de Chemini est dépourvu de toutes commodités et du minimum vital pour l’enseignant afin d’exercer son métier. Le directeur en place est en manque d’autorité, incapable même de doter les salles de cours en rideaux de fenêtres, Nous demandons son départ et nous lui imputons toute responsabilité d’une éventuelle compromission de la scolarité des élèves ».

Les élèves estiment que cette situation est inquiétante, ils menacent de procéder à la fermeture de l’établissement à la veuille de la venue d’une commission de wilaya si la situation ne sera pas débloquée, un ultimatum a été accordé à toutes les parties afin de prendre leurs responsabilités.une démarche que leurs parents ont appuyée suite à une réunion tenue ce Vendredi 21 Octobre.

A noter que le lycée Ouddak Arab de Chemini a connu une rentrée scolaire 2016/2017 perturbée suite à la grève observé par les enseignants le 04 septembre dernier.

Raouf M / BéjaiaNews